ABORTION : SAFE LÉGAL AND ACCESSIBLE FOR ALL WOMEN 

Une femme meurt toutes les 9 minutes d’un avortement clandestin.
Priver les femmes de leur droit d’avortement, c’est les condamner à mort.
Le gouvernement ultra conservateur Polonais souhaite un retour au Moyen-Age.
L’IVG était autorisé en Pologne sous 3 conditions: en cas de danger pour la mère, en cas de viol ou d’inceste, en cas de malformation irréversible du fœtus. Pourtant, en 2019 seulement 1 100 femmes ont avortés légalement...même lorsque leurs situations correspondaient aux conditions légales d’avortement, de nombreuses femmes se sont vues refuser l’IVG par leurs médecins, ou due à une forte pression psychologique. La grande majorité des femmes ont donc été contraintes de partir à l’étranger (Allemagne, Slovaquie, République Tchèque, Autriche ou Pays Bas), de se faire opérer dans des cliniques qui pratiquent l’avortement clandestin, ou bien d’acheter des pilules d’avortement sur le marché noir. Le chiffre s’élève à 200 000 femmes qui ont eu recours à un avortement clandestin en 2019
En Pologne, une femme sur trois affirme avoir déjà avorté. Mais bientôt, plus que 2% d’entre elles pourront le faire légalement…